Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 14:51
Landolfi  - trilogie de Marcel Pagnol

Landolfi - trilogie de Marcel Pagnol

Marius , Marcel Pagnol

En Provence et plus particulièrement à Marseille on parle d’un marseillais imaginaire (Landolfi) qui serait parti à Paris sans jamais ne revenir à Marseille .

Et souvent quant un Marseillais revient de Paris on lui demande .

– T'as vu Landolfi au moins ?

Cela ne sert à rien, certes, mais ça fait sourire.

Landolfi  --- trilogie de Marcel Pagnol

Landolfi --- trilogie de Marcel Pagnol

Pour en revenir au passage de Pagnol. Monsieur Brun , Lyonnais instruit et sérieux, doit répondre à une question ridicule de César. Malgré son intelligence, monsieur Brun ne comprend pas que César se joue de lui,  d'où la situation cocasse.

Dialogue dans la trilogie de Marcel Pagnol :

– ( César ) : Et vous vous êtes beaucoup promené là-bas à Paris?

– ( Mr Brun ) :Chaque soir j'allais flâner sur les boulevards.

–  ( César ) : Non… Dites, vous avez dû rencontrer Landolfi ?

– ( Mr Brun ) : Qui est ce Landolfi ?

–  ( César ) : C’est un camarade de régiment à moi. Landolfi, un grand blond, il a des moustaches là… Avec les yeux qui farfelingent, vous savez. Oh vous l’avez surement rencontré.

– ( Mr Brun ) : Et non, je n’ai pas vu Landolfi ! 

– ( César ) : Comment vous l’avez pas vu ? Mais vous êtes pas allez à Paris alors !

– ( Mr Brun ) : J’en viens.

– ( César ) : De Paris ?

– ( Mr Brun ) : Oui !

– ( César ) : Et vous n’avez pas vu Landolfi ?

– ( Mr Brun ) : Et non !

– ( César ) : Alors il est mort.

– (Panisse ) Peuchère !!! ( Panisse, complice, en remet une couche )

– ( Mr Brun ) : Oh mais non, Paris est grand.

– ( César ) : Oui c’est grand, oui oui c’est grand.

Landolfi, personnage imaginaire cher aux marseillais.
Landolfi, personnage imaginaire cher aux marseillais.
Landolfi, personnage imaginaire cher aux marseillais.
Landolfi, personnage imaginaire cher aux marseillais.
Landolfi, personnage imaginaire cher aux marseillais.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Chani 30/07/2019 15:38

"avec les yeux qui parpélègent" ! Parpéléger = papillonner, ça veut dire qu'il cligne des yeux

marabbeh 02/01/2018 09:41

Pas mal de fautes, qu'on ne peut pas attribuer à Pagnol ! Le copier-coller existe, qui évite d'écrire de travers...